Magasin Fnac


Si Max Thérêt était seul en octobre 1954, il a vite été rejoint par André Essel pour fonder la Fédération Nationale d'Achats, autrement nommé FNAC. Celèbre pour sa formule du nom d'entreprise qui « claque comme Kodak », Max Thérêt a ainsi fondé l'un des leaders du multimédia qui distribue désormais de l'électroménager, des jeux et jouets, mais qui a fait ses armes dans le domaine de l'électronique et des différents produits culturels. Désormais FNAC est un véritable empire avec 184 magasins en France et à l'étranger, 14 500 employés à fin 2014 et un chiffre d'affaires de près de 3,9 milliards d'euros (en 2014). Vous pourrez désormais trouver des magasins Fnac partout dans le monde, avec un magasin au Qatar, au Maroc, en Suisse, en Belgique, au Brésil, ou encore au Portugal ou en Espagne. Bref ne soyez pas surpris de retrouver des Magasins Fnac sur de nouveaux continents…

Mais revenons avant tout sur l'histoire de l'entreprise dont le parcours n'a pas toujours été simple ! A l'origine, Fnac se positionnait comme un acheteur auprès des commerçants qui voulaient acheter moins cher. Ainsi, à chaque vente auprès d'un particulier, le commerçant reversait une commission à l'acheteur initial à savoir la Fnac. Cependant, au moment de la création, nombreux de commerçant s'étant alors tourné vers la Fnac, aucun revendeur de matériels de photographie s'était inscrit à ce système ! L'idée allait alors éclore chez les deux co-fondateurs : Max Thérêt et André Essel allaient donc lancer en leur propre nom une société « Photo Ciné Club ML » dont l'objectif serait de commercialiser l'ancêtre du matériel multimédia : de la photographie.

Face au succès, la société a étendu sa gamme de produit plus loin que la simple photographie mais à la radio ! Photo Ciné a donc été rebaptisé photo Radio ! C'était alors la naissance de la Fnac dans le format tel qu'il est aujourd'hui : progressivement, les jeux, les produits culturels ont été ajoutés à l'offre du magasin… Le Photo Radio Club est donc devenu la FNAC à ceci près que le nombre de cadres étant proche des 80% dans photo radio, il a été décidé au moment de l'absorption que le signe FNAC voudrait désormais dire : « Fédération Nationale d'Achats des Cadres ».